MOSCOU …

Après cette escape à St Petersbourg, nous voilà prêt à user le bitume moscovite.

Pour commencer, direction le somptueux café Pouchkine, pour déjeuner. Ce resto est dans un décor très ancien avec des serveurs des tenues typiques et une cuisine excellente, petite soupe de bettraves (Borsh), une petite entrée à base de saumon et le plat, un ecellent loup de mer.

Pendant ces quatre jour on a pu quasiment visité tous les quartiers de Moscou, certains plus sympas que d’autres.

L’intérieur du Kremlin est d’une tranquilité, avec son parc et toutes ces églises et cathédrales. Notamment la cathédrale de l’assomption, avec ses parpaings apparents. L’intérieur de ces églises est d’un rouge et toutes ces dorures font quelques peux surchargés. Quant au Palais des armures, il devrait le renommer le Palais des cadeaux. Ce musées exposent principalement tous les cadeaux que les pays amis de la Russie ont pu offrir. Il y a quelques trésors aussi comme les différentes robes des tsarines et les carrosses assez bien entretenus.

kremlin

Il y a aussi le quartier Loubianka avec son imposante place dominée par l’ancien bâtiment du KGB, aujourd’hui FSB. Le quartier Tverskaïa avec les boulevards Tverskaïa et Tverskoi, l’étang des patriarches, l’épicerie Elyseevskiï et le théatre du Bolchoï, où on a assisté à la représentation de la Tosca. Bon cette splendide salle est en rénovation, pour l’occasion ils ont réalisé une salle à côté tout aussi splendide mais beaucoup moins mythique.

Le quartier de l’Arbat, à l’est du Kremlin, avec ses deux rues aux antipodes, Novy Arbat une rue gigantesque avec ses casinos des plus Kitsch associé à ces barres d’immeubles communautaires et la vielle Arbat une rue piétonne avec ses commerces, ses restaurants, ces bars et les bouquinistes et peintres comme à Montmartre.

Le quartier de Zamoskoretchié (qui veut dire au sud de la Moskva. Ces anciens faubourg marchand avec pleins de petites ruelles et toujours autant de petites  églises, le quai Sainte Sophie d’où on peut observer les remparts du Kremlin.

Et pour finir aujourd’hui, l’énorme Cathédrale Saint Sauveur reconstruite récemment et le point du vue sur tout Moscou depuis les hauteurs de l’université.

vue-moscou

Bon je ne suis pas rentré dans les détails mais je mettrais bientôt les photos sur Flickr et je ferais quelques post spécifique, notamment sur les filles russes et sur les insollites.

Publicités

23 mai 2009. Voyage. 1 commentaire.

Saint Pét et la gentillesse russe

Saint Petersbourg, c’est tout simplement l’histoire de rencontres.

Quand tu vois un russe, tu te dis qu’ils sont pas commodes. Quand tu vas dans les super marchés ou petits commerces tu te fais crier dessus car tu n’as pas la monnaie ou parce que tu essaies de poser une question. En gros tu te dis, pas très avenant et plutôt austère, bref une mauvaise image du Sergeï (désolé pour les Sergeï).

Bon revenons sur saint Pét, pour s’y rendre il faut prendre le train, pour nous ce fût celui de la flèche rouge et en plus de nuit dans des cabines lits 4 places. Nous sommes 2 ce qui veut dire 2 convives et pour l’aller … surprise 2 russes Dinis et Actiom, le premier parlant l’anglais et le second FRANCAIS, parfait !!!! Quand les russes voyagent ce n’est jamais les mains vides et pour ce soir là, whisky !!!!! Et là on discute de tout et de rien, de nos boulots on se rencontre que je travaille dans le même domaine qu’eux et qu’ils vont à Saint Pét pour des négociations avec la société pour qui je travaille (que le monde est petit). On découvre des russes super gentil, le coeur sur la main (le lendemain ils nous offrent le thé au réveil), adorable, l’image du russes remonte dans notre estime.

Pour le logement, on avait réservé (ma tante avait réservé pour nous) un appartement chez Margueritte, une femme agé amoureuse de Paris. Et là encore une fois une femme adorable car en faite elle nous laissais son appartement pour aller dormir chez soeur afin d’arrondir ses fins de mois. Elle nous avait préparé le petit déj, fait des courses pour que l’on puisse diner si on veut chez elle. Encore une fois une russe adorable. Et un point de plus pour les russes.

L'église du Saint Sauveur du Sang Versé

L'église du Saint Sauveur du Sang Versé

Ensuite, tu chausses tes chaussures et tu fais chauffer la gomme sur le bitume. On a arpanté la ville du nord au sud et de l’ouest à l’est. on descend le boulevard Nevski en passant par la jolie place des arts et le musée russe. Tu tombes sur le canal de la Moïka et l’église du Saint Sauveur sur le Sang Versé, cette église est vraiment somptueuse avec toutes ses petites tour coiffées de d’ognion de toutes les couleurs. Petit tour de bateau sur les canaux et sur la Neva pour observer Forteresse Pierre et Paul, la plage, y voir l’Ermitage l’amirauté. Tout cela sous le soleil à en prendre de bonnes couleurs. Petit repos  dans la parc de l’Amirauté. En 2 jours on a eu le temps de se promener dans toutes ces belles petites aux bâtiments plein de couleur, à l’architecture changeante à chaque bâtiment. Profiter du son de l’eau pour se faire bercer. La plage de la Foteresse Pierre Paul. Une ville magnifique et encore plus sous le soleil.

Et là encore une rencontre, tu pointes dans un resto où tu passes à la caisse pour commander ce que tu veux manger et tu pars avec ton plateau. Coup de chance pour nous le menu est sur le mur en russe et en anglais. Nous interpelle un jeune russe, Dima, qui nous indique en français qu’il existe un menu bien moins cher mais en russe. Pas de problème commande pour nous 2 soupes et 2 plats typiques russes, on te fait confiance. On déjeune avec lui. Encore un russe gentil, one point.

Le retour toujours en train de nuit et cette fois-ci, deux Alexis qui font du business dans l’écologie. Bien sûr accompagné de bière, trinquons ensemble. Ces deux là etaient plutôt deux fashion qui aimaient bien faire la fête. Quand on leur demandait ce qu’il y avait à voir dans tel ou tel quartier, ils nous répondaient toujours par des bars. Et one point again for russians.

C’était vraiment sympa cette ville et ces rencontres.

Vue de la plage de la Forteresse Pierre et Paul

Vue de la plage de la Forteresse Pierre et Paul

21 mai 2009. Voyage. 1 commentaire.

WE aux Marchés de Moscou

Ca y est nous voilà plongés dans la vie moscovite.

RichkaïaOn a commencé samedi matin par aller au marché de Richkaïa pour faire un peu de course. Tous ces petits étalages nous ont donnés l’eau à la bouche. C’est un marché couvert et très populaire, où il y a plus de marchand de fleurs que de fruits et légumes ou de viandes. Les prix sont quelques peu abusés 15€ la barquette de fraise ça fait mal. Mais la surprise est dehors où le marché continue et les prix sont moins fous.

Une fois les provisions de fruits et d’herbes faites, direction le supermarché pour compléter le tout.

Voilà l’heure du repas qui pointe son nez et c’est dans un resto ouzbek que l’on se pose. Notre choix se porte immédiatement sur le buffet où sont mis en valeur toutes les petites spécialités de ce pays. Pas de problème, on remplit notre assiette histoire de goûter à tous.

Pour digérer, on va en direction de la place rouge, mais elle est fermée pour cause d’EUROVISION et Patricia KASS (qui l’a perdu). On voit donc cette place de loin et on la shoote quelques clichés.

Visite d’une petite église orthodoxe et pour finir le gigantesque centre commercial GUM juste à côté de la place pour y prendre un thé et se réchauffer un peu.Ismaïlovo

Aujourd’hui, nous sommes allés au marché de Ismaïlovo, c’est un marché aux souvenirs à l’extérieur de Moscou. Tous les étalages ruissels de poupées russes, de tissus, de récup d’objets de la guerre (combinaison de pilote de chasse, chapeau, étoile rouge). On fait le plein de souvenirs.

Et bien sûr la pause repas, où on prend des Shashlick (brochettes) au porc et à l’agneau, le tout accompagné d’une petite bière Baltiqua et du pain ouzbek. Un petit régal. On finit nos petites emplettes et nous retournons à place rouge qui cette fois-ci est ouverte.

Et là je peux vous le dire c’est superbe. Oui la ville et la plupart des bâtiments sont austères, mais certains sont plein de couleur et la cathédrale Basile le Bienheureux en fait partie. Cette architecture et ces couleurs sont superbes . Les remparts du Kremlin sont d’un rouge, on y longe le tombeau de Lénine.

Cette nuit, on prend le train la Flèche rouge pour se rendre à St Pétersbourg. Alors je vous laisse, car ma tante fait un petit repas russe, avec du caviar d’oeufs de saumon (oui oui le caviar d’esturgeon c’est trop cher 500€ les 100grs).

17 mai 2009. Voyage. Laisser un commentaire.